Chateau Guiraud

Les insectes et les fleurs

Les insectes et les fleurs

La diversité des insectes, et des animaux en général, qui viennent butiner sur les fleurs est impressionnante : abeilles, bourdons, papillons... pour ne citer que les plus connus.

Ils cherchent de la nourriture (pollen, nectar) produite par la fleur. En échange ils fécondent les fleurs, leur permettant de produire fruits et graines.

Ainsi, sans insectes pollinisateurs, plus de fruits, plus de café, de cacao, de champs de colza, de tournesol, plus de légumes comme les tomates ou les courgettes...

Certaines activités humaines, telles que l'emploi massif de pesticides, l'urbanisation des milieux, peuvent compromettre la diversité de ces insectes pollinisateurs.

La biodiversité des insectes qui viennent butiner les fleurs est très importante car elle stabilise les communautés végétales.

Depuis 10 ans, Guiraud a replanté près de 4km de haies végétales (noisetier commun, aubépine, charme, bourdaine, cornouiller, orme, prunellier, érable champêtre, viorne, sorbier, fusain, cotonéaster franchetti, aulne, buis, laurier-tin, noisetier commun, érable sycomore, tilleul des bois) afin de recréer un espace de vie où les insectes qui sont des auxiliaires naturels du "manger et être mangé" contribuent à restaurer l'équilibre des populations d'insectes et vont ainsi lutter contre les ravageurs de la vigne.